samedi 29 décembre 2012

Elle, nous ne sommes pas contentes

La semaine dernière, une amie d'Alix (merci Laetitia) lui a envoyé un message d'alerte : on parle de Séoul dans le magazine ELLE.

Ni une, ni deux, direction le marchand de journaux pour s'emparer du dit ELLE en question.

De prime abord, ils ne se sont pas foutus de nous : 4 pleines pages et de nombreuses photos.
Le reportage s'intitule "Séoul c'est In" et est écrit par une femme, Danièle Gerkens, à la première personne.

Mais passons aux contenus, voulez vous. Et bah, pour le contenu nous avons été clairement déçues.
L'article, qui se veut une plongée dans "la ville la plus trendy de la planète", est en fait très vague et rabâche des lieux communs.
On aurait voulu que la journaliste parle un peu plus de ce qui fait de cette ville, une ville unique. Non, à la place, nous parlons technologie, ville moderne et rapide, ville remplie de monde. Cet article aurait donc pu clairement être sur Tokyo ou encore Hong Kong.

Seuls éléments différenciants : la K Pop (on passe par Gangnam Style, forcément), les cosmétiques, Samsung et les dramas. Chouette, c'est pas cliché.

Pourtant, l'article avait bien commencé. La journaliste évoque son arrivée à l'aéroport d'Incheon, le calme qui y règne, l'attention constante qu'on vous prête dans les lieux publics en Corée (sérieusement, n'oubliez pas de visiter les toilettes de l'aéroport!)

Puis l'article fait un détour par la technologie, la nourriture et Myeong Dong.
Et puis s'en suit une description de la femme coréenne livrant de nouveau dans le cliché : cette dernière se badigeonne de crème, porte des sacs Louis Vuitton, des chaussures vertigineuses, de la fourrure et a son smartphone greffé au bout du bras.

Oui mais non. La ville a de la valeur de part sa diversité. C'est comme si on voulait réduire la londonienne à un seul look. A Séoul, on trouve tous les styles et cela se traduit d'ailleurs dans la folie des magasins. Nous l'avons bien ressenti en rentrant en France : les boutiques de vêtements nous semblaient tellement fades.

Et puis, on te parle de la précarisation du monde du travail, des parents qui envoient leurs enfants à l'étranger, de ces jeunes qui ne veulent plus rentrer ou se sentent mal dans leur pays d'origine.
Mais cela n'a rien de spécifique à Séoul ou à la Corée du Sud. Cela est actuellement le cas dans les plus grandes villes d'Asie. Ces pays cherchent de nouveaux modèles et sont encore en décalage.

L'article se termine sur les souvenirs ramenés dans les bagages : gadgets pour téléphone, poussettes motorisées... Encore un peu réducteur.


"Nous quittons le nouveau géant asiatique pleins de questions"
Et bah nous, nous nous restons un peu sur notre fin. Qu'en est il de la vie quotidienne des vrais coréens ? Des traditions et de la culture coréenne que nous avons tellement eu de plaisir à découvrir ?
Non, Séoul n'est pas seulement une ville surexcitée en permanence remplie de coréennes en talons. On y trouve aussi des personnalités atypiques, des petits lieux pour cocooner, des rues qui respirent le calme, des architectures culturelles grandioses, des gens attentionnés etc.

ELLE, la prochaine fois, demande nous :)

(Les photos sont toutes extraites du Carnet de Voyage publié sur le site de Elle)

6 commentaires:

  1. Je vous conseille le Courrier International où quelques pages sur la corée ont été faites : bien écrit, intéressant....très loin de la m**** habituelle des magazines qui surfent sur des phénomènes sans jamais "enquêter" en profondeur (il me semble à l'image du journalisme superficiel qui fait recette de nos jours)...

    Merci en tout cas de râler un coup ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne savions pas pour Courrier International, nous allons essayer de trouver l'exemplaire, car comme tu l'a si bien dit, il est difficile de trouver de bons articles c'est derniers temps! ;)

      Va savoir, sans égaler leurs plumes, nous pensons qu'il est plus facile pour nous de parler de tout et n'importe quoi à propos de la Corée, et surtout d'en parler pendant longtemps! ahah!

      Supprimer
  2. Voilà, vous auriez du écrire l'article, je suis certaine que vous vous en seriez très bien sorties en plus !
    La plupart du temps dans les magasines, les propos sur la Corée se rejoignent (le côté kawaï, mode, ultra-moderne) et ne veulent plus dire grand chose au final parce que tout est survolé et un peu cliché. Bon ok, c'est sympa pour découvrir un brin, m'enfin pour mieux connaître le pays, c'est la cata.
    Merci les filles de remettre les choses au point :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais nous ne demandons que cela d'écrire des articles!uhuhuh!

      Le fait que nous n'ayons pas de carte de journalisme ne doit nous aider! ;)

      Mais il est quand même dommage qu'un magazine avec autant de moyens et qui parait toutes les semaines n'est pas l’occasion de plus approfondir le sujet. ;)

      Supprimer
  3. Les gens de la presse à 2€: "Viens on prend les article sur le japon qu'on a écrit y'a 10ans et on remplace "SONY" par "SAMSUMG","PANASONIC" par "LG", "HONDA" par "HYUNDAI" "J" par "K" dans "J-pop". Hum, tu peux laisser "tradition et modernité" ouais, et aussi "kawaï"." GGWP guys

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas arrêter de parler geek non mais oh :D

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien s'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas de réponse
4) Cliquez sur Publier enfin


Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!